Les services à la personne c'est quoi ?

Les métiers des services à la personne réunissent l’ensemble des activités contribuant à simplifier votre vie quotidienne. Ils peuvent vous aider : à assurer un équilibre sur mesure entre votre vie de famille et votre vie professionnelle ; à déléguer certaines tâches récurrentes de votre quotidien ; à accompagner vos proches, enfants en bas âge et personnes âgées ou handicapées.

Parmi tous ceux qui existent, découvrez les services qui répondent à vos besoins.

  

Les services à la famille

  • Garde d'enfants à domicile
  • Garde d'enfants hors du domicile
  • Accompagnement d'enfants
        dans leurs déplacements
  • Soutien scolaire
  • Cours à domicile
  • Assistance informatique
  • Assistance administrative

Les services de la vie quotidienne

  • Ménage/repassage
  • Bricolage
  • Jardinage
  • Collecte et livraison de linge repassé
  • Surveillance et maintenance de résidence
  • Préparation de repas et commissions
  • Livraison de repas
  • Livraison de courses
  • Mise en relation

Les services aux personnes dépendantes

  • Garde-malade
  • Assistance aux personnes âgées ou dépendantes
  • Assistance aux personnes handicapées
  • Aide à la mobilité et transport
  • Transport/accompagnemen des personnes âgées,
        dépendantes et handicapées
  • Conduite du véhicule personnel
  • Soins esthétiques
  • Soins et promenade
        d'animaux de compagnie
  • Téléassistance et visioassistance

Avantages fiscaux

Principe général : 50 % de réduction d’impôt

Vous êtes utilisateur de services à la personne ? Vous êtes imposable sur les revenus ? La moitié des dépenses engagées est déduite du montant de votre impôt à payer. Cet avantage est plafonné selon le type de service (voir les plafonds en cliquant ici)

Cas particuliers : un crédit d’impôt de 50 %

Vous n’êtes pas imposable ou faiblement ? Alors vous bénéficiez d’un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50 % des dépenses engagées pour les services à la personne, à 2 conditions :
vous (et votre conjoint éventuel) devez exercer une activité professionnelle ou être inscrits sur la liste des demandeurs d'emploi durant 3 mois au moins au cours de l'année du paiement des dépenses de Service à la Personne,
être domicilié en France, célibataire ou veuf ou divorcé (au cours de l’année précédent les dépenses), marié ou pacsé, soumis à une imposition commune.

Réduction ou crédit d’impôt, quelle différence ?

Si le crédit est supérieur à l’impôt sur le revenu que vous devez payer, la différence vous sera versée par le fisc. Ce qui n’est pas le cas avec la réduction. Cet avantage (crédit ou réduction d’impôt) est plafonné, selon le type de service (voir les plafonds en cliquant ici ). Pour obtenir des CESU préfinancés, renseignez-vous auprès de votre employeur, de votre Caisse d’Allocations Familiales, de Mutualité Sociale Agricole, de Sécurité Sociale En outre, cette aide n’est pas considérée comme un revenu : elle est non imposable.

Plafonds

Plafond de base
Vous pouvez bénéficier de la réduction ou du crédit d’impôt pour le règlement de services à la personne dans la limite de 12 000 € TTC (toutes taxes comprises) de dépenses par an, soit un avantage fiscal maximal de 6 000 €.

Plafonds majorés
Le plafond est majoré de 1 500 € par enfant ou ascendant de plus de 65 ans, à charge vivant sous le toit du contribuable dans la limite de 15 000 € (soit un avantage fiscal de 7 500 €).
Le plafond est porté à 20 000 € par an pour les personnes handicapées, invalides ou ayant à charge une personne invalide vivant sous leur toit ou ayant un enfant donnant droit au complément d’allocation d’éducation spécialisée.

Un exemple ? Un couple avec un enfant à charge pourra bénéficier de l’avantage fiscal dans la limite de 13 500 € par an de prestations, soit un crédit ou réduction d’impôt maximum de 6 750 €.  

Plafonds spécifiques pour certains services
D’une manière générale, vous pouvez répartir ou concentrer vos dépenses sur un ou plusieurs services et obtenir l’avantage fiscal dans la limite du plafond correspondant à votre situation. Sauf pour trois activités, dont les montants de dépenses annuelles « aidées » sont assortis de plafonds plus limités :
500 € par an et par foyer fiscal pour les petits travaux de bricolage,
1 000 € par an et par foyer fiscal pour l’assistance informatique et Internet à domicile,
3 000 € par an et par foyer fiscal pour les petits travaux de jardinage.

Concrètement : les sommes dépensées au-delà de ces plafonds, pour ces services, ne donnent pas droit à l’avantage fiscal.

Exemple : Vous dépensez 1500€ en assistance informatique et 6000€ en garde d’enfant . Votre avantage fiscal sera calculé sur 6000€ + 1000€ = 7000€ (et non sur 7500€) . La réduction ou le crédit d’impôt sera de 3500€ (et non de 3750€)  


Le Cesu préfinancé,
qu’est-ce que c’est ?

Le Chèque emploi service universel préfinancé, ou Cesu préfinancé, est un titre de paiement à montant défini (comme un titre-restaurant) et nominatif.

Il sert à rémunérer les entreprises et les associations de services à la personne agréées, ainsi que les salariés employés directement à domicile et les services de garde d’enfants hors du domicile (crèches, halte-garderies, assistantes maternelles…).

Il est financé pour tout ou partie par les employeurs et / ou les comités d’entreprise pour leur personnel.

Où se procurer les CESU ?

Le CESU bancaire s’obtient auprès de votre banque . Le CESU Préfinancé  s’obtient auprès de l’organisme qui prend en charge une partie (ou la totalité) de son montant affiché. Il peut s’agir de :

Votre entreprise, privée ou publique, grande ou petite Votre Comité d’Entreprise (CE) ou Comité d’œuvres Sociales (COS).
Votre mairie, conseil général ou autre collectivité locale dont vous êtes l’administré…
Certaines Caisse d’Allocations Familiales (CAF).
Certaines Caisse de Mutualité Sociale Agricole (MSA) ou de Sécurité Sociale.

L’entreprise bénéficie, elle aussi, de nom- breuses incitations qui rendent cette forme d’avantage social très bon marché ! (exonération de cotisations sociales, crédit d’impôt 25%, …)